Palmyre/Tadmor (Syrie), sanctuaire de Baalshamîn. Bloc d'architrave.
[3.8x2.5]
(Photo en noir et blanc)

Image 72260
Référence IAS-COL-72260
Description Palmyre/Tadmor (Syrie), sanctuaire de Baalshamîn. Bloc d'architrave.
[3.8x2.5]
(Photo en noir et blanc)

en calcaire, semblable au précédent (1 A), partiellement brisé à droite. Dimensions: 269x56xx70 cm. Hauteur des lignes: 3 cm. Interligne: 1.7 cm. Le début des lignes, à droite, effacé et en mauvais état. L'inscription en palmyrénien est la suivante: "Ce portique tout entier, ses colonnes, son entablement et sa toiture ont été offerts par Yarhai, fils de Lishamsh, fils de Raai, des Benê Maziyân, à Baalshamîn, dieu bon et rémunérateur, pour son salut et le salut de ses enfants et de son (ou ses) frère(s), au mois de Eloul de l'an 378 (septembre 67)." Le bloc d'architrave a été trouvé par J. Cantineau en 1929, à 150 m. environ à l'est du temple de Baalshamîn, emplacement où il se dresse encore actuellement, planté verticalement dans le sol, dans la position que lui avait conférée un emploi tardif comme piédroit d'une porte aujourd'hui disparue.
Domaine IMMOBILIER, Elément architectonique, Architrave
Période et datation Romaine, Haut-Empire, 67 ap. J.-C.
Site/Lieu de découverte Palmyre/Tadmor, Syrie
Matériaux
Pierre - Calcaire
Mots-clés
ARCHEOLOGIE
EPIGRAPHIE
ENSEMBLE URBANISTIQUE - Sanctuaire
STRUCTURE ARCHITECTURALE - Temple
DIVINITE SYRIENNE - Baalshamîn
Référence de l'objet Le même objet apparaît dans: COLLART (P.), VICARI (J.), Le sanctuaire de Baalshamîn à Palmyre, vol. II, Topographie et architecture, Institut suisse de Rome, BHR 10, 1969, pl. LX, n°2. Le même objet apparaît dans: DUNANT (C.), Le sanctuaire de Baalshamîn à Palmyre, vol. III, Les inscriptions, Institut suisse de Rome, BHR 10, 1971, p. 14-16, pl. I, n°1 B.
Référence de l'image 1B
Référence du document Photo, Paul Collart, IASA-UNIL, 1954-1956
Droits d'auteur Paul Collart © IASA - UNIL